Cycle d’ateliers – « Changer nos pratiques »

By 28 septembre 2020Actus

Il y a un an, Futurs Composés proposait une matinée d’échange et de réflexion autour des « Clefs de la Transmission ». Les retours enthousiastes des participants, la qualité des propos et les pistes ouvertes à l’issue de cette rencontre appelaient un nouveau rendez-vous.

Un an plus tard, les bouleversements sociaux, l’épidémie de coronavirus et leurs conséquences sur le secteur de la création rendent nécessaire ce temps de discussion, de partage et de projection afin d’évoquer le monde d’après déjà présent et les enjeux artistiques, humains et écologiques qui nous attendent, nous, acteurs de la création. C’est pourquoi les groupes « Transmission » et « Egalité/Mixité» se sont associés pour vous proposer non pas un, mais trois rendez-vous, tous dématérialisés pour pallier les incertitudes des semaines à venir et anticiper les contraintes de déplacements et de réunion, autour de l’impératif qui se présente à nous avec évidence : changer nos pratiques.

Une fois par mois, nous vous invitons à discuter, au cours d’un atelier en visioconférence, avec des professionnels du secteur, des personnalités institutionnelles, associatives et politiques, afin d’aborder les enjeux artistiques et culturels de notre époque, de façon concrète et positive.

Un chat en temps réel permettra de poser vos questions aux intervenants. L’adresse de connexion sera communiquée aux inscrits 24h avant chaque atelier.

> 13 octobre de 10h à 12h
Etats des lieux de la transmission dans les territoires en situation de crise
Si l’impact positif de la musique sur le lien social n’est plus à démontrer, nous sommes de plus en plus nombreux.ses à considérer que la création sonore a un rôle particulier à jouer. Transmettre la musique d’aujourd’hui permet de révéler le potentiel créatif de chacun.e et de s’émanciper du sentiment d’immuabilité. Mais comment agir dans les territoires qui en ont le plus besoin? Cet atelier aura pour objectif d’apporter des éléments de réponses à tout ceux.celles qui souhaitent s’engager dans cette démarche de transmission :
– comment prendre en compte les spécificités d’un territoire en crise au moment de la conception du projet artistique ?
– comment monter des partenariats avec le secteur social ?
– quels sont les dispositifs publics d’aides aux porteurs de projets ?
– comment travailler avec des publics fragiles, qui le sont davantage par la situation sanitaire et vont l’être encore plus dans la crise économique qui s’annonce ?

Intervenants par ordre d’intervention :
Marie Hatet, Association de prévention du site de la Villette
Vincent Bonnefoy, Conseiller technique en action territoriale de la CAF 93
Vincent Beltramo, Responsable Développement Culturel 9-9 bis 62
Coline Choay et Espérance Minart, Association Timmy – soutien aux mineurs exilés

> 3 novembre de 10h à 12h
Changer les représentations et booster la place des femmes

dans l’enseignement et la formation des musiciens
La place des femmes dans la société est devenue un sujet incontournable, mais le milieu musical, avec ses traditions et ses contraintes, n’est pas le premier à se transformer sur le plan de l’égalité.
Cet atelier se concentrera sur les questions liées au changement des modèles dans l’enseignement, et la transformation nécessaire des représentations dans la formation des musiciens. Au-delà de constats, il s’agira de prendre connaissance d’initiatives, de bonnes pratiques, de discuter des outils nécessaires pour accompagner les évolutions souhaitables.
– Comment sensibiliser les enseignants aux questions d’égalité ?
– Comment transformer les modèles ?
– Comment faire évoluer les instances de travail et de décision, la gouvernance des établissements, la parité dans les jurys ?
– Quels outils pour accéder au répertoire des compositrices ?
– Quelles stratégies pour un choix d’instrument plus égalitaire ?

Intervenants par ordre d’intervention :
Violaine Reboul Baietto, témoignage d’un parcours en violon et electroacoustique
Caroline Ledru, Directrice adjointe du conservatoire de Pantin
Florence Paupert, directrice du CRD de St Quentin (02), et Rosine Dupuy, directrice-adjointe du CRC de Malakoff (92) pour les Conservatoires de France
Jean-Claire Vançon, directeur du Pôle sup 93, co président de l’Anescas
Héloïse Luzzati, violoncelliste
Xavier Phillips, violoncelliste

> 1er décembre de 10h à 12h
Circuits courts / Le local dans les pratiques de création musicale
Nous aborderons dans cet atelier les questions des modèles de circuits courts, articulés avec les enjeux de l’engagement local de la création musicale et les impacts écologiques de nos pratiques.
Autant de sujets particulièrement sensibles depuis le bouleversement de notre premier confinement qui nous a invité à repenser nos relations entre artistes, publics, organisateurs, responsables politiques. Car nous le verrons à travers les récits, exemples et réflexions portés par nos invité.e.s, il s’agit avant tout de dialoguer sur les représentations que nous avons des systèmes de production de la création musicale, ainsi que les héritages qui nous façonnent et que nous transformons, digérons, réactivons, chacun à notre manière…
Sujets :
– Repenser les modèles de diffusion et les liens entre professionnel.le.s
– Explorer des relations de plus en plus variées avec les publics, pour nous rendre et les rendre plus actifs, pour co-construire et/ou agir ensemble
– Questionner nos modèles économiques et se relier à la dimension citoyenne (relais d’agriculteurs, AMAP)
– Se prendre en main, agir dans une démarche de terrain sans attendre que cela vienne d’en haut
– S’inspirer des démarches expérimentées et éprouvées dans d’autres disciplines
– Les déclarations, les héritages pensés de longues dates mais également les nouveaux cahiers des charges, parfois même les critères de sélection, changent-ils les pratiques de terrain ?
– Comment les pratiques de terrain dialoguent-elles avec les intentions politiques ?
– La question des circuits courts implique aussi de penser les impacts écologiques dans la création artistique
– Développer une action locale tout en gardant une dimension internationale : le dilemme actuel ?
– Comment s’insérer dans un tissu local lorsque l’on diffuse un projet de création loin de son territoire d’ancrage ? Les relais locaux, la préparation avec les publics sur place, les impacts au-delà de l’action de diffusion.

Intervenants :
Mathilde Bézard, Chargée de mission Musique classique et contemporaine, Département Développement et Coopération Artistiques à l’Institut français
Julian Boutin, altiste, membre du quatuor Bela, créateur du festival Les nuits d’été
Michaël Dian, directeur de l’espace culturel de Chaillol, scène conventionnée Arts en territoire / Hautes-Alpes, chargé de cours à l’Université Aix-Marseille sur les questions de politiques culturelles
Loic Fel, philosophe, co-fondateur de COAL
Loïc Guénin, compositeur, musicien, directeur artistique du Phare à Lucioles et de du M![lieu]
Stéphanie Guillemaud, Chargée de mission ‘grands projets’, Direction Culture, sports, jeunesse et vie associative de la Région Bourgogne-Franche-Comté
>> Inscrivez-vous ici : bit.ly/3f6FKc0